Au jour d"aujourd"hui

dimanche 2 mars 2008

Et bonne année!

(Attention ce message peut contenir un certain nombre de private jokes que moins de 15 personnes au monde peuvent comprendre, et encore si ça se trouve on ne connaît pas ces personnes. En fait, elles n'existent même pas.)

Ouais j'vais la faire encore en retard.... Et bah tant pis :) Donc comme vous le saviez, il y a peu c'était le nouvel an. Et un peu après, vu que les chinois sont des Josés de première catégorie, le nouvel an chinois. Cette année, c'est l'année du rat. Enfin c'est censé être l'année du rat. A Hong Kong, les publicitaires ont décidé que ça allait devenir l'année de la souris, parcequ'une souris c'est plus mignon, et que ça permet d'utiliser les designs de mickey mouse et autres tom & jerry pour illustrer les cartes de voeux. Bref. C'est censé être une putain de bonne année (surtout qu'il y a un 8 dans 2008, et ça c'est feng shui mais à mort).
La coutume du nouvel an, c'est que toute la Chine est en vacance, et que pendant 3 jours tous les chinois font la fête non-stop et sont complétement saouls, un peu comme à l'ENSAM mais en plus jaune. Vu que Hong Kong on le sait est une région complétement chiante, on s'est dit qu'on pourrait plus s'amuser en allant dans le tiers monde, c'est à dire en mainland china, à José land, j'ai nommé Shanghai. Et comme ça tombe bien, nos coupains de l'ESEO étaient arrivé dans cette ville trois jours avant nous, pour cette fameuse histoire d'ESEO-chiant-ghaï (où le principe absurde est de partir à la fin de la I3 faire la fête non stop pendant 3 mois avant de faire son stage de fin d'étude en Chine, en étant surpayé dans un pays où la vie ne coute rien). Une bonne blague quoi.

Bref on débarque à l'aéroport, et comme on est trop de touristes on prend le MAGLEV, ce fameux train à lévitation magnétique qui te permet d'aller de Shanghai airport à Shanghai city en moins de 10 minutes, à la vitesse folle de 300 km/h


- figure 1-1, le Maglev se la pête en affichant la vitesse du train dans les wagons -

Arrivé là bas, on retrouve nos coupains :)


- figure 1-2, à bien y regarder, voilà une tête qui ne nous avait pas trop manqué -

S'en sont suivi quelques jours de découverte de la ville, qui à mon humble avis est bien sympathique, mais pas transcendante. En même temps c'est bien connu, Shanghai est une ville champignon, une énorme place financière mondiale, un centre de commerce gigantesque, donc hormis des grattes-ciels, très peu de monuments et de places typiques.... Enfin c'est ce qui se dit de toutes les villes chinoises: l'ancien est démonté pour faire la place à plus moderne, plus grand, plus optimisé. Quand on pense que même les chinois se plaignent de ça et nous envient les villes européennes avec leurs politiques de conservation du patrimoine...

Enfin ça ne nous aura pas empêché de nous aventurer dans des coins assez typical chineses, si j'ose m'exprimer ainsi....



- figure 1-3, la chine des clichés: des vélos, des lampions, des rues piétonnes -

Nous avons aussi visité le temple-parc-d'attraction-machine-à-sous, où en plus de faire des offrandes à Bouddha on peut s'adonner à plein d'activités ludiques qui te coûtent des pièces: le lancer de pièces dans le gros pot en fer, où il faut lancer des pièces dans un gros pot en fer; le jeu de la grosse cloche, où il s'agit de taper une grosse cloche avec une poutre pour faire le plus de bruit possible, et le jeu de la pièce dans le trou, où il faut lancer des pièces dans un trou au fond d'un puis.


- figure 1-4, le gros pot en fer avec des gens qui lancent des pièces à l'intérieur -



-figure 1-5, la grosse cloche où tu dois taper avec une poutre -

Sérieux, l'église catholique devrait s'inspirer de ce système: transforme le lieu de culte en parc de loisir, c'est plus rentable que de faire payer 2€ pour allumer une petite bougie au pied de la statut d'une sainte patronne quelconque.

Bref... Autrement, on a visité un charmant marché du fake, où tu peux acheter pour rien du tout des items de chez Ralph Lauren, Mont Blanc, Caterpillar, Dior, Jean Paul José, Adidas, Converse, Paul Frank, bref toutes le marques branchées pour ressembler à un touriste qui revient du marché du fake de Shanghai.

Histoire de continuer dans le parc d'attraction, rappelez vous que c'est aussi le nouvel an chinois, et que traditionnellement c'est la saisons des pétards, feux d'artifices, nitro-glycérine et autres foussardises. Il est donc tout à fait normal de pouvoir acheter des pétards dans la rue. Et quand je dis pétard, je vous parle d'un truc gros au minimum comme une bouteille de volvic, sinon c'est pas drôle. Bien sûr c'est vendu à un prix dérisoire. Bref vu que la ville de Shanghai n'organise rien pour le nouvel an, c'est aux habitants de se démerder. Le but du jeu est donc de claquer le plus de Yuans possibles dans le plus d'explosifs possibles, et de tout faire péter dans la cour de ton immeuble. Au final, vu du salon de nos copains de l'ESEO (vingtième étage d'une modeste tour d'habitation) ça donne ça:


- figure 1-6, ça donne ça -

Feu d'artifice à 360° en pleine ville, tiré depuis les cours des immeubles, et ça a duré non stop pendant une semaine (ce qui signifie que pendant une semaine on ne pouvait dormir qu'entre 3h et 8h du matin, autrement on était réveillés par des détonations de fusées qui explosaient parfois à seulement 10 mètres de nos vitres). Une petite ambiance kosovo à notre voyage, mais c'est bon esprit. On aura une petite pensée en pensant au budget d'un feu d'artifice du 14 juillet en France, celui qui ne dure qu'une demi heure, une fois dans l'année.


Ha, et puisqu'on ne va pas en Chine sans tenter la cuisine locale, rajoutons à notre liste de choses bizarres testées en Asie (poulpe, chameau, globes oculaires de poissons, fruits de mer inconnus, etc.) de nouveaux trophées: la galette de serpent, qui aura été cuisinée sous nos yeux ébahis par un chef japonais dans un restaurant open bouffe open bar (pour 10€). Super bon, sérieusement. Et rajoutons aussi la viande de chien, qui nous aura été présentée en hotpot (fondue asiatique) dans un restaurant louche d'une rue sombre. ça a le goût d'agneau, mais c'est assez lourd à digérer. Et sans oublier la mâchoire inférieure de canard, un vrai régal, et le pied de poule (avec les orteils et les griffes) très bon aussi, mais plein de petits os merdiques.


- figure 1-7, l'ami Bidshmoul, et Milou l'ami de Tintin. Milou est dans la casserole -

En gros, une semaine bien chiante comme il faut :) J'irai bien à la plage le week-end prochain.... Ha oui, n'oubliez pas d'aller visiter les blogs des pouilleux qui nous ont servi d'hôtes! Vous trouverez les adresses dans la liste de nos copains à gauche (ceux qui sont à Shanghai), ils vous feront partager leurs tribulations palpitantes sur un ton léger et bucolique, ou quelque chose comme ça.

8 commentaires:

Yeroglyf a dit…

vous devriez avoir honte de manger le meilleur ami de l'homme?

combien d'animaux sacrifiés ainsi sur l'autel de l'appetit intarissable de l'ignoble capitalisme consomateur?
combien de pauvre animaux martyrs des caprices de vos estomacs?

comment avez vous pu, au travers de ce "delire" de touristes, soutenir l'economie du massacre de ces animaux qui sont KRO MEUGNON !!!

MUAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA j'en veux j'en veux j'en veuuuuuuux, envoyez moi des boites entieres de milou, de chats, de toute substance suffisament derangeante et provocatrice pour faire herisser le poil a toute ame bien pensante occidentale !!

P-E a dit…

demande à Martine, on en a pas à HK.

P-E a dit…

mais je peux t'envoyer un pot de sauce barbecue nazie si tu veux.

goulu a dit…

Sur la figure 1-5 je vois 2 cloches.
Laquelle faut il taper ?

Olivier a dit…

Putain Goulu, tu m'a volé l'idée de la blague des cloches ! Fais chier !

Il me semble que l'anecdote des pipos mérite un article complet... Je m'y met ! (et je pique la photo au passage !)

Bodinol

Julien a dit…

Salut les gars, perso le chien je trouve ca cahoutchouteux.. pour en avoir bouffer deux fois a pekin.. mais bon c est le delire.. Dites moi je suis arrive a HK et peut etre qu on aurait pu aller boire quelques pijiu ensemble?? Je creche a Wanchai.
Je connais pas grand monde ici (cad personne !!)
A plus

goulu a dit…

ok sans problème julien, tu as un mail ?

Julien a dit…

Yep, c est j.panardie@gmail.com
A bientot